On se pose toujours la question de savoir quels sont les documents requis pour voyager dans un pays, et les États-Unis ne dérogent pas à la règle. Alors pour vous aider dans vos recherches, nous avons créé LE guide des formalités à connaitre pour voyager aux USA. Voici les documents à présenter:

1. Avoir un passeport individuel biométrique ou électronique en cours de validité

Pas d’inquiétude, depuis 2010 la plupart des passeports sont forcément biométriques (sauf pour les ressortissants belges) : ils comportent le petit signe de la puce (un cercle dans un rectangle – signifiant qu’il est électronique) et sur le devant et le mot passeport est souligné (signifiant qu’il est biométrique). Il doit par contre être valide durant tout votre séjour.

Afin de parer à toute éventualité, on veillera à disposer d’un passeport comportant le nombre de pages vierges requis ou suffisant (généralement 3, dont 2 en vis-à-vis).

2. Remplir et avoir reçu l’autorisation ESTA

Depuis 2007, la France, ainsi que la Belgique, le Luxembourg et la Suisse sont exempté de visa pour se rendre aux USA. Il faut par contre, remplir une autorisation électronique de voyage (ESTA) sur le site officiel du gouvernement. Depuis le 26/05/2022 le prix est passé de 14$ à 21$ par personne (si un montant plus conséquent vous est demandé, vous n’êtes pas sur le site officiel).
Il est valable 2 ans mais est lié à votre passeport et à sa validité. Si vous changez de passeport, vous devrez donc le refaire. Pour le remplir sereinement, nous vous avons préparé un manuel pas à pas pour bien remplir votre demande, suivez-le guide ici.

Attention, si vous vous êtes rendu à Cuba depuis le 12 janvier 2021, il vous faudra faire un visa et non plus un ESTA. Les délais d’obtentions sont très très longs, il est donc important de s’y prendre en avance.

3. Avoir un billet aller-retour

L’autorisation d’exemption de visa vous engage à rester moins de 90 jours sur le territoire américain, vous devez présenter votre billet retour prouvant que ne resterez pas aux USA au delà de ce délais (qu’importe le lieu d’entrée ou de sortie).

4. Présenter une preuve de solvabilité

Cela peut vous être demandé par la douane à votre arrivée sur le territoire américain (bien que cela soit extrêmement rare). Vous devez être en mesure de présenter un moyen de paiement valide prouvant donc que vous pouvez subvenir à vos besoins sur place.

Pour information:

• Aux frontières terrestres (entre le Canada et les Etats-Unis, et entre le Mexique et les Etats-Unis), vous devrez vous acquitter d’une taxe de US$6, payable uniquement en espèces. Vous devrez également présenter votre passeport (valable pour entrer sur le territoire américain), votre ESTA, AVE, votre billet de retour ainsi qu’une preuve de solvabilité. Le formulaire vert I94W à compléter pour entrer aux USA par voie terrestre vous sera remis sur place.

Voyager aux USA pendant la Pandémie, quelles sont les conditions?

Mise à jour le 14/06/22

  • Votre pass sanitaire valide. Ce document atteste que vous avez bien reçu au minimum 2 doses de vaccins depuis plus de 14j (1 dose pour le vaccin Janssen). Il indique votre nom, prénoms, date de naissance, le nom du vaccin et la ou les dates de vaccination ainsi que la source officielle ayant délivré le pass. Peut être au format numérique ou papier (nous vous conseillons d’avoir les 2),
  • Les enfants non vaccinés devront se faire tester 3 à 5 jours après leur arrivée aux USA.
  • Depuis le 12/06, il n’est plus nécessaire de fournir un test PCR négatif avant votre départ, la preuve de vaccination suffit.
  • Le formulaire dûment complété, qui vous sera également fourni à l’aéroport,
  • A votre retour, il n’y a plus de test obligatoire pour revenir en France.
  • Selon les états, il peut vous être demandé de porter le masque sur certains sites ou musées (Antelope Canyon par exemple demande encore le port du masque).

A noter: Depuis le 16/05/2022, l‘obligation du port du masque est suspendue dans l’aéroport et à bord des avions pour certaines destinations. Il demeure néanmoins recommandé. Avant tout voyage, veuillez vous renseigner directement auprès de votre compagnie aérienne. Les compagnies ne fournissant pas de masques, nous vous conseillons tout de même de prévoir un petit stock au cas où. A savoir que sur place, il peut encore vous être demandé de porter le masque dans certains endroits.

Il est indispensable de s’interroger sur les assurances voyages (à ne pas confondre avec les assurances liées à la location) et d’autant plus avec les conditions sanitaires actuelles. Il convient en premier lieu, de savoir si vous êtes couverts par vos propres assurances ? Nous sommes en effet, souvent assurés à de multiples reprises à travers nos différentes assurances obligatoires : transport, habitation ainsi que nos moyens de paiements. Vérifiez donc vos contrats, il se peut qu’une assurance voyage y soit incluse. Dans ce cas, étudiez bien les conditions & garanties.

En effet, si vous réglez avec une carte bancaire (de type Visa Premier ou Mastercard Gold) pour bénéficier de celles-ci, nous vous conseillons vivement de prendre connaissance des garanties du contrat auprès de votre banque ou de votre carte bancaire directement, pour être sûrs que leurs conditions d’applications correspondent à vos attentes et besoins. (Notamment concernant : l’annulation, l’assistance  [frais médicaux] et la couverture liée à la pandémie). Pour vous aider au mieux dans cette recherche (fastidieuse, avouons-le) voici un petit guide vous poser les bonnes questions :

  1. Que dois-je étudier en priorité ?
    L’annulation : compte tenu des montants élevés, il est vivement conseillé de s’assurer qu’en cas d’infaisabilité de voyage vous serez remboursés dans la quasi-totalité (une franchise s’applique souvent, on vous en parle plus bas). Ne vous focalisez pas sur les cas de figure suivants tels que : vol est annulé cause COVID ou impossibilité de voyage lié à un confinement / fermeture des frontières, car c’est un des nombreux avantages de passer par une agence de voyage ou un tour opérateur : vous serez pris en charge et intégralement remboursés. Etudiez plutôt en cas décès d’un proche, maladie/blessure, refus de congés, déménagement/mutation … et tous les autres cas de figure.
    Assistance : le rapatriement est souvent sur frais réels, il faut donc regarder en particulier les frais médicaux (vous n’êtes pas sans savoir qu’aux USA, entre autres, ceux-ci peuvent être très élevés), parfois à distinguer des frais d’hospitalisation, interruption de voyage et du coup dorénavant la couverture liée à la pandémie.
  1. COVID – Et justement concernant le cas d’un test positif ? Nous vous invitons à consulter les conditions d’entrée/de voyage en fonction de votre destination (vous pouvez retrouver notre article pour les formalités d’entrée aux USA ici ) mais à l’heure actuelle même pour les vaccinés, un test est requis à l’aller comme au retour.

Avant mon départ, si celui-ci est positif ? les frais d’annulation seront de 100%, qu’en est-il de ma prise en charge ?

Pendant mon voyage ? Quelle est la prise en charge en cas de COVID contracté sur place ? Différent cas de figure peuvent s’opérer en fonction de la destination, isolement ou pas ? La poursuite du voyage est-elle possible ou non?

Et au retour ? En cas de test positif avant mon retour (vers mon pays d’origine) quelle est la prise en charge de l’assurance pour la prolongation de mon séjour sur place (puisque je ne serais pas en mesure de prendre l’avion) ?

A noter : Le coût du test PCR ou antigénique requis n’est vraisemblablement jamais pris en charge par l’assurance voyage. 

  1. Et concrètement quels critères dois-je analyser ?
    Notre conseil reste de regarder le tableau des garanties (qui résume les services) dont :
    Les montants : plafonds (montant maximum pris en charge par assuré ou famille),
    Les franchises (déductions faites sur ma prise en charge),
    – Puis, les exclusions
    – Ainsi que la procédure de prise en charge à suivre (ex : dans la mesure du possible déclarer ou ouvrir le dossier litige auprès de l’assurance avant une hospitalisation),  

Pas de panique, nous connaissons la complexité des dizaines de pages de conditions croulant d’informations (avec un jargon bien spécifique pas si facile à déchiffrer). Nous avons fait donc une sélection de 3 prestataires d’assurances pouvant couvrir vos besoins, dont voici un tableau récapitulatif (Tableau comparatif assurances voyages ) de leurs principales garanties :

Ce comparatif a pour seul objectif d’étudier rapidement et déterminer celle qui correspondra au mieux à vos attentes & besoins (attention, une fois votre sélection faite, il reste impératif que vous étudiez en détail les points évoqués ci-dessus, dont les exclusions et procédures requises pour éviter toutes mauvaises surprises. Notre tableau n’est pas exhaustif et a été établi selon les conditions en vigueur lors de son élaboration). Des tarifs de groupe (à partir de 10 personnes) peuvent être proposés sur demande, pour cela contactez-nous (à savoir cela dit : il convient tout de même que chacun détermine, de façon individuelle, à quelle hauteur il veut être assuré, vous n’êtes pas toutes et tous dans la même situation et n’avez donc pas forcément les mêmes besoins).

Voici les liens des conditions de chacune des options proposées et citées dans le tableau :

Enfin, en souscrivant via notre intermédiaire, la couverture sera forcément liée aux prestations souscrites chez AMT. La souscription aux options 1,2, 4 & 5 devront impérativement être faites le jour même de la réservation du voyage.


Nous restons à votre disposition si besoin en sachant que nous ne sommes pas assureur mais ferons le maximum pour vous aiguiller dans vos recherches. N’hésitez pas si vous avez un doute sur un cas de figure particulier de les contacter directement même avant souscription.

 » If you’re going to San Francisco – Be sure to wear some flowers in your hair…. » (oui, on préfère commencer par cette chanson que celle de Maxime Le Forestier, mais c’est vous qui voyez 😉. PS si vous voulez vous la mettre en tête: San Francisco de Scott McKenzie, et on est sûres que vous allez reconnaitre). Car oui, ville emblématique de la période hippie, elle garde ce charme à l’européenne qui nous conquit à chaque fois. Et puis, il y a tellement de choses à faire à San Francisco! Vous n’aurez probablement pas le temps de tous les faire, alors c’est parti pour les incontournables et apprécier au maximum de cette ville emblématique de l’ouest Californien !

1- Le Golden Gate Bridge


Image emblématique de San Francisco, une étape obligatoire de tout séjour dans la ville. De toute façon vous ne pourrez pas le louper (sauf si il y a beaucoup de brouillard et c’est assez souvent sur San Francisco…). En voiture, à pied, en vélo, vous pouvez le traverser pour vivre la magie à l’américaine. D’ailleurs, on vous conseille de le faire car les meilleurs spots photos se trouvent de l’autre côté de la baie. Et puis, c’est aussi l’occasion de faire un tour à Sausalito (une petite ville très mignonne)

2- Alcatraz


C’est l’autre emblème de San Francisco, et vous l’avez déjà certainement vu dans votre écran vu le nombre de film qui y ont été tournés (on se rappelle « le prisonnier d’Alcatraz » et « Rock » pour ne citer qu’eux)… Et pourtant ce n’est qu’un petit aperçu de ce que vous pourrez y vivre. L’aventure commence par une croisière pour rejoindre le fameux rocher (et profiter d’une superbe vue sur la ville), et n’oubliez pas de prendre un audio-guide pour vivre un peu plus l’ambiance de la prison au travers d’anecdotes. Attention il faut mieux réserver plusieurs mois à l’avance votre excursion, le nombre de place par jour est limité !

3- Les Painted Laidies


Non, ce ne sont pas des femmes mais bien des maisons de style victorien et édouardien (d’ailleurs ce ne sont pas les seules à en porter le nom , mais sans doute les plus connues). Là encore, vous avez déjà dû les apercevoir dans des films comme emblème de la ville. Pour une petite pause nature, rendez-vous en face à Alamo square, qui offre une superbe vue sur ces « vieilles dames ». On peut d’ailleurs considérer que la « maison bleue » de maxime le Forestier en est une (elle se trouve à quelques rues dans le quartier de Castro).

4- Lombard Street

Attention, vous vous attaquez là, à la rue la plus tortueuse du monde (rien que ça !). Bon, on connait les américains et leur propension à l’exagération, mais on doit reconnaitre qu’elle est quand même très pentue avec des virages en épingles. En vrai, elle ne s’étend que sur un bloc et est composée de 8 virages, mais elle est joliment colorée de nombreuses fleurs. Un détour à faire avant de vous rendre au Fisherman’s Wharf.

5- Fisherman’s Wharf

Vous y passerez forcément puisque c’est le point de départ des croisières pour rejoindre Alcatraz. C’est surtout une zone touristique dédié à l’Entertainment, mais cela reste quand même un port et donc l’occasion de déguster de fabuleuses fruits de mer ultra fraiches. et surtout ne quittez pas là zone sans être passé au Pier 39! Et oui, surprise, une colonie de « sea lions »(otaries) y a élu domicile dans les années 90 et n’a depuis plus quitté l’endroit. On a presque l’impression qu’elles posent pour la photo!

6- Faire un tour en cable car

Un autre grand classique mais qui peut se révéler pratique pour économiser ses semelles de chaussures et pas mal d’efforts (San Francisco est construit sur des collines et les pentes peuvent atteindre 31% de dénivelé)! Il ne reste que 3 lignes encore en service, mais elle desservent plutôt bien les sites touristiques donc pas de soucis. Et ce sont les derniers tramways à traction par câble encore en service. D’ailleurs, assister à leur retournement est déjà une attraction en soit. Bref, un trajet historique et amusant qui en plus offre de superbes vues depuis le haut des collines.

7- Faire une pause au Golden Gate park

C’est le 3° plus grand parc des USA et peu de gens le savent mais il est même plus grand que le Central Park de New York. 412 hectares de verdure au cœur de San Francisco qui permettent de faire une pause verdure. Totalement dédié à la nature, vous y trouvez un parc à thé japonais, un conservatoire de fleurs, la California academy of science, un aquarium, un planétarium, un musée d’histoire naturelle et même des animaux et un troupeau de bisons…. Bref, que quoi vous occuper sans aucun doute !

8- Explorer et flâner dans les quartiers de San Francisco.

Parce que oui c’est déjà une excursion en soit ! Que ce soit dans le Chinatown: le plus vieux quartier chinois d’Amérique du Nord, Little Italy pour prendre un ristretto ou une pâtisserie, explorer les rue colorée de Castro, le plus grand quartier gay des USA, retrouver les maisons victorienne bariolées dans le quartier hippie de Haight-Ashbury. Il y en a pour tous les goûts et toutes les communautés, c’est aussi ça le charme de Frisco.

9- Faire du Shopping à Union Square

Un autre quartier dont on ne vous a pas encore parlé mais qui peut valoir le détour, par contre assurer vous d’avoir encore le portefeuille bien garni car vous voilà dans le temps de shopping. Macy’s, Saks, Tiffany &Co, Gucci Bulgari tous les grands noms sont là ! Mais blague à part le quartier est plutôt agréable avec de grandes places, des rues piétonnes, et de nombreux restaurants et magasins.

10- Se faire un musée

Car oui il y en a beaucoup à San Francisco qui est très culturelle. Le plus connu est le Palace of Fine Art, c’est même l’un des bâtiments les plus photographié avec son théâtre antique. Un endroit charmant! Mais il y a aussi le musée Disney (dédié à la vie de Walt), l’Exploratorium ( dédié à la science avec de nombreuses expériences à faire), SF Moma (le musée d’arts modernes de la ville), le Young Museum (qui présente des œuvres d’art d’Amérique du Nord mais aussi d’autres expositions)… donc un maximum de choses à faire du plus culturel au plus insolite !

BONUS : se balader aux alentours

Regardez bien la carte et vous verrez qu’il y a pleins de choses à faire aux alentours de la city by the bay -> la Silicon Valley, Oakland, la Nappa Valley, Muir Woods, Monterey… Bref, San Francisco est un incontournable en Californie et un bon moyen de finir en beauté votre Road Trip !

A retrouver bien sûr dans nos circuits:

California Tours

Western Tours

American Dream Tours

Best of the West Tours

et Pacific Coast Tours

En ces temps d’hiver, rien de mieux que de rêver aux chaudes plages de sable blond de la plus grande ile des Antilles: Cuba. Une île enchanteresse au passé tumultueux et au charme indéniable. Alors en route pour un voyage hors du commun.

Une histoire riche à découvrir au guidon de votre Harley Davidson

Parcourir Cuba à moto, c’est remonter le temps, revenir aux riches heures coloniales, croiser des voitures antiques qui pourtant fonctionnent toujours et profiter de la nonchalance de ses plages immaculées. Longtemps espagnole (elle fut découverte par Christophe Colomb), Cuba conserve de nombreux vestiges et bâtiments coloniaux qui vous transportent dans le temps. Que ce soit dans le Habana Vieja (le vieux quartier de la Havane) à Ciefuegos ou à Trinidad, le temps semble figé dans ces magnifiques villes, dans lesquelles résonnent seulement le bruit des sabots des chevaux. Pour les amateurs d’histoire plus récente, direction Santa Clara, le cœur de la révolution cubaine pour marcher dans les pas du « Che ». Du coup, quelque soit la ville ou l’étape, vous tomberez sous le charme de cette île hors norme.

Au cœur de la nature luxuriante et au contact des cubains.

Cuba, c’est également une nature à couper le souffle. Que ce soit à l’intérieur des terres, comme dans la vallée de Viñales, particulièrement réputée pour les fabriques des fameux cigares. Où sur la presqu’île de Zapata, et sa célèbre Baie des Cochons. Entre caféiers, plantations de Tabac et plages paradisiaques, vous ne saurez plus où donner de la tête. Faites donc attention de rester concentré sur la route ! Et comment ne pas parler des superbes plages de sables blancs léchés par les eaux turquoises sur tout le littoral.
Les cubains sont également réputés pour leur gentillesse. Habitués à se débrouiller avec peu, ils sont avenants et ne manqueront pas de vous rendre service et de venir à votre rencontre. Alors n’hésitez pas à leur demander les meilleurs adresses pour pimenter vos balades à moto. Car il est indéniable que les échanges avec les locaux restent le meilleur moyen de découvrir les joyaux cachés d’un pays. Arpenter les routes du pays au guidon d’une américaine reste bien évidemment atypique et ne manquera pas de piquer leur curiosité. Et puis, vous êtes au pays de la salsa et du Buena Vista Social Club, cela ne peut que être engageant ! Cela vous donnera également l’occasion de découvrir la qualité de son rhum et pour les amateurs de leur fameux cigares.

Cuba en Harley Davidson

Forcément avec le passé entre l’île et les Etats Unis, il peut paraître surprenant de rouler au guidon d’une Harley. Mais si on vous dit que vous pouvez être accompagné par l’un des fils du « Che » (Ernesto Guevara), cela passe tout de suite mieux. Si le père a parcouru l’Amérique latine en Norton dans les années 50, c’est bien au guidon d’une Harley que le fils parcourt les routes et que vous pouvez maintenant le rencontrer sur les routes de la République cubaine. Quoiqu’il en soit vous bénéficierez des meilleurs guides, puisqu’ils sont tous locaux, avec à la clé, une expérience riche donc forcément inoubliable.

Si vous aussi, vous avez envie de vivre un road trip à moto incomparable, rendez-vous sur notre site internet pour découvrir nos deux programmes pour l’île « du crocodile vert » (surnom lié à sa forme): Cuba Tours & Havana Tours

La Floride est reconnue comme un des états où l’Entertainment est roi, raison de plus pour en profiter pour ajouter un peu d’adrénaline et de fun à votre prochain séjour. Et pourquoi pas lors de votre participation à la prochaine Bike Week de Daytona ! Des places sont encore disponibles mais il va falloir se dépêcher! Alors, voici le guide pour ne rien louper et faire votre choix dans la jungle des parcs d’attractions.

Disney, la figure de proue.

C’est en 1971 que Disney inaugure l’un des plus grands parcs d’attractions du monde et lance le développement des environs d’Orlando. Et si vous voulez ajouter celui-ci à votre liste, il va falloir prévoir de bonnes chaussures. Car ce n’est pas 2 parcs (comme en France) mais 4 parcs qui composent le complexe de Disney World (+2 parcs aquatiques)!
D’abord, Magic Kingdom, sensiblement le même qu’en France, le château, les princesses, Frontierland, Tomorrowland, Fantasyland… Les attractions sont quasiment les mêmes à quelques détails près, mais vous y retrouverez la magie du monde de Mickey.
Disney’s Hollywood Studios, là encore de nombreuses similitudes avec celui de France, un petit air de Californie et de soleil en plus à notre goût.
Epcot (Experimental Prototype Community Of Tomorrow), là on attaque le vif du sujet, celui là n’est pas présent en France, et représente le projet éducatif cher à Walt Disney. Construit autour d’un lac, il met en avant la culture de 11 pays différents et un ensemble futuriste pour imaginer le monde de demain et prendre une bonne dose d’adrénaline dans ses attractions!
Et enfin Animal Kingdom, l’un des plus grand du complexe avec 230 hectares de superficie! Un mélange de parc zoologique et d’attractions, le tout bien sûr en rapport avec plusieurs films de la firme. Un parcours dans une nature fantasmée et une pointe frisson dans les rollercoaster.

Universal, le monde du cinéma à votre portée.

Forcément vous ne pourrez pas passer à coté lors de votre séjour en Floride, le deuxième fleuron de la région consacré au cinéma a lui aussi écrit ses lettres de gloire en Floride. Là encore, 2 parcs pour vous offrir un maximum de sensations ! Jurassic Park, Spiderman, La Momie, Hulk, mais aussi Popeye et les cartons des années 50. Les studios Universal vous feront vivre des sensations au cœur de vos films préférés… manger un donuts aussi grand que ceux de Homer Simpsons, croiser les Blues Brothers se baladant au volant de leur voiture de police, et même prendre le fameux Poudlard Express pour passer d’un parc à l’autre. Des madeleines de Proust et des moments magiques à vivre pour les petits comme pour les grands! Aussi magique que Disney!

Seaworld, un parc dédié au monde marin

Si Seaworld se rapproche de notre Marineland d’Antibes, il a pourtant rien à voir. Bien sûr par la taille, il est beaucoup plus grand, mais aussi par le fait qu’entre deux spectacles aquatiques, vous pourrez profiter de roller coaster à couper le souffle. Comme par exemple, Manta qui vous bascule à plat ventre avant de vous lancer dans des loopings renversants ou Kraken qui vous fait monter à 45m de hauteur. A noter que chaque ticket acheté participe à la protection et au sauvetage d’animaux marin.

BushGardens, un mélange de safari et de rollercoaster

Pas à Orlando mais à Tampa, ce parc propose l’un des plus longs rollercoaster au monde: Cheetah dure plus de 3 min et traverse le parc de part en part, c’est à dire au plus près des animaux. Et on vous l’assure, passer à coté de buffles, félins et éléphants alors que vous êtes dans un roller coaster reste une expérience à faire. On peut également y faire un safari dans la benne d’un camion et donner à manger aux girafes par exemple. Un vrai parc à l’américaine, qui sait mélanger les styles et vraiment vous offrir un grand moment de divertissement.

Ce sont là les plus importants, mais c’est toute la zone des lacs d’Orlando qui abrite des parcs d’attractions, tous plus fous les un que les autres, comme par exemple Holy Land qui est maintenant fermé mais qui était dédié à la bible… Legoland dédié au monde de la petite brique ou bien Gatorland, le plus vieux parc de la zone et accueille un grand nombre d’espèce de crocodiles. Vous l’avez compris vous aurez le choix ! Orlando reste une étape incontournable pendant un séjour en Floride, et ne croyez pas que ces parcs sont réservés aux enfants, vous verrez clairement les américains de tous âges se précipiter sur les attractions les plus prisées avec ou sans enfants. Le parc d’attraction est vraiment quelque chose de culturel aux USA et quelque soit l’état que vous traverserez, vous en croiserez au moins un durant votre séjour.

Alors n’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez ajouter l’un des ces parcs à votre prochain séjour, que ce soit pendant votre Florida Tours ou bien la Bike week de Daytona !