Rouler sur la Mother Road reste un rêve pour beaucoup ; il convient de se poser une question primordiale avant d’entamer un tel voyage. Pourquoi a-t-on envie de faire un tel périple ? Car oui, il s’agit tout de même d’un road trip de près de 4000km et forcément cela n’est pas pour tous. Alors, si les traversées des grandes plaines de l’Illinois et du Missouri ne vous attirent pas, c’est peut-être que ce voyage n’est pas fait pour vous. Par contre, si vous êtes à la recherche d’une chasse aux trésors, au cœur de l’Amérique profonde, sur un fond de nostalgie, alors Welcome ! Et surtout voici comment bien préparer votre épopée :

1-Bien équilibrer ses étapes

Comme on vous le dit plus haut (et dans nos précédents articles), la Route 66 fait exactement 3940 km de long. Si en soi cela ne semble pas insurmontable, il y a un facteur temps et fatigue à prendre en compte. Ici, pas randonnée pour se dégourdir les jambes (mêmes si de nombreux arrêts sont à prévoir), on est venu, en priorité, pour apprécier la route… Le mieux est de prévoir 350 km par jour en moyenne. Si cela ne vous parait pas beaucoup, rappelez-vous l’adage « qui va loin ménage sa monture » (et son postérieur dans ce cas-là). Et les petits arrêts à faire devant les trésors et vestiges de la Route se multiplient, alors il vaut mieux prévoir de ne pas avaler trop de km au cours de la même journée.  

2- Savoir s’allouer du temps

Apprécier la « Route 66 » implique de savoir lui donner du temps. La « Mother Road » se mérite, et bien souvent elle se cache et se dérobe vous laissant devant une barrière infranchissable et vous obligeant à faire demi-tour. Et puis, il y a toutes ces petites choses qui attirent l’œil et vous tente à vous arrêter. Ici un diner vintage, là une statue ou un musherman (vous savez ces immenses bonshommes publicitaires qui font eux aussi parti de l’histoire de la Route) ou encore une ville fantôme à explorer… autant d’arrêts qui impliquent de prévoir une marge et de ne pas se précipiter. Il faut aussi prendre conscience que vous traversez 8 états (soit presque 14% du territoire américain), qui n’est clairement pas aux proportions de le France. Pour prendre le temps d’apprécier la « Mother Road », notre recommandation : comptez de 16 à 21 jours environ.

3-Quand partir sur la « Route 66 »

La période idéale sera le printemps ou l’automne. Pourquoi ? tout simplement parce que vous traversez 8 états et qu’il ne fait pas du tout le même temps à Chicago qu’au Texas ou en Arizona ! Pensez qu’à Chicago la neige peut encore être présente tard dans la saison et qu’en été les températures du Texas peuvent attendre les 40°C.
C’est pourquoi il vaut mieux privilégier les saisons intermédiaires, idéalement en mai- juin et en septembre jusqu’à la mi-octobre.

Voici vos premières pistes de réflexion pour vous lancer à l’assaut de cette traversée mythique. Ne manquez pas également notre article sur: « Quelle moto pour faire la Route 66 »? Et bien sûr on reste là pour vous conseiller et construire avec vous votre « Mother Road » idéale. Et pour être encore plus de tranquillité d’esprit (et éviter de chercher toute la journée la fameuse route, ou son tronçon le plus intéressant) et le confort, on vous conseille clairement notre circuit guidé « Route 66 Tours « ! Notre guide est là pour vous indiquer le bon embranchement, où se trouve telle ou telle roadside, l’attraction à ne pas louper et s’occupe de vos bagages. Et vous ? Vous n’avez plus qu’à apprécier votre traversée hors du temps!  

Après votre étape magique à Page, vous en voulez forcément encore. Plus que quelques miles et vous voilà en Utah. Un état dont on tombe facilement amoureux tellement il regorge de trésors et de parcs à découvrir! Une nature sauvage, majestueuse et remplie de routes scéniques, bref un pur bonheur ! Et pour vous donner l’eau à la bouche, petite présentation des parcs que vous pourrez découvrir, et qui doivent forcément figurer dans vos road-trip! En partant de Moab :

Arches National Park

Après un arrêt OBLIGATOIRE à Monument Valley (il y a tellement à dire sur cette merveille en territoire Navajo qu’on vous fera un article dédié), vous rejoignez à nouveau le Colorado (le fleuve pas l’état, bien sûr) pour entrer dans la sympathique ville de Moab. Car c’est la porte d’entrée pour les 2 superbes parcs suivants. Commencez par Arches qui possède la plus grande concentration d’arches naturelle au monde! (près de 2000). Vous pourrez les découvrir soit depuis la selle de votre monture, soit en vous engageant sur l’un des nombreux sentiers que compte le parc. Une route panoramique dessert tous les principaux secteurs du parc. Park Avenue, Les Trois Commères, Double Arch, Delicate Arch… autant de noms évocateurs à découvrir ou à redécouvrir puisqu’on ne s’en lasse pas. La route scénique qui traverse la parc vous offre 29km de paysages sculptés par la nature. Ne manquez pas le secteur « The Windows » avec la magnifique Double Arch que vous avez forcément déjà vu. Mais si vous savez, dans « Indiana Jones et la dernière croisade », revoyez le tout début du film (quand Indiana est encore enfant) et vous verrez Arches dans toute sa splendeur !

L’affluence augmentant d’années en années et pour protéger le site, il faut maintenant il faut obligatoirement réserver pour visiter Arches Park (2$) entre 6 heures du matin et 17 heures (en haute saison d’avril à octobre). Les places sont ouvertes 3 mois à l’avance (le 1° de chaque mois) et sur le principe du premier arrivé / premier servi, il ne faut donc pas le rater !
Le plus simple pour faire la réservation est de vous créer un compte et de vous connecter sur le site Recreation.gov. et choisir le créneau horaire qui vous convient. Vous avez une heure pour rentrer dans le parc mais pas de panique, vous pouvez y rester autant de temps que vous le souhaitez ensuite et même sortir et rerentrer dans le parc si vous souhaitez.
Le parc est ouvert 24h/24, du coup on vous préconise d’arriver sur le parc plutôt en fin de journée, vous éviterez la foule et profiterez des belles couleurs du sunset pour vos photos !
C’est le parc le plus proche de Moab à seulement 5.5 miles.

Canyonland National Park

Canyon, arche, rivières, cratère… On retrouve à peu près tout à Canyonland! Le parc, assez grand il faut se l’avouer, est divisé en 3 parties : Island In the Sky (tout un programme), The Needles et the Maze, mais vous n’aurez sans doute pas le temps (ou l’équipement, puisque sans 4×4 impossible de rejoindre le dernier secteur) de tout faire. Alors concentrez-vous sur le secteur d’ « Island in the sky » qui propose déjà de belles surprises: vues imprenable sur le canyon, Mesa Arch ou encore cratère sont à portée de main. Une route panoramique vous permet de rejoindre les principaux points de vues depuis le Visitor center, il vous faudra parfois marcher un peu pour atteindre les sites, mais ce sont des randonnées faciles et facilement accessibles.

Même si vous êtes très motivé, vous ne pourrez pas faire les 3 parties en une seule journée, les canyons et rivières formant des barrières naturelles infranchissables. Pour découvrir un maximum du parc, vous pouvez également prendre l’une des nombreuses excursions en 4×4 proposées.
Le parc est à environ 33 miles de Moab, compter 45 min à 1h pour rejoindre le Visitor center d’Island in the Sky .

Dead Horse Point State Park

En route pour Canyonland, un petit State Park vaut le détour. Il ne fait pas parti du Pass « America is beautiful » mais vaut bien les 10$ d’entrée. Même si il est à proximité de canyonlands, il offre tout de même des points de vues différents, notamment sur les méandres du Colorado. Son nom « Dead Horse Point », littéralement point du cheval mort, pas très engageant, viendrait d’une légende selon laquelle la mesa était utilisé par les cowboys comme un enclos naturel, pour une raison inconnue, ils seraient morts de soif alors que le Colorado n’étaient qu’à quelques km. Une route scénique de 6 km vous permet d’admirer les principaux point de vue, pour les autres il faudra prévoir de randonner. Avant de rejoindre le parc à proprement parlé, la UT-313 vous offre déjà de très beaux points de vues. Et puis, vous vous souvenez de la fin de « Thelma et Louise » ? Voilà la vue que vous pourriez retrouver, ça donne envie, non? (cherchez Fossil Point une fois dans le parc, mais n’essayez pas de reproduire la scène😉)

A noter, si vous êtes en 4×4, plusieurs pistes s’offrent à vous pour combiner les parcs, comme par exemple la Potash Road qui rejoint Dead Horse Point et Canyonlands.

Et ce ne sont là que les principaux, car Moab, est vraiment le point de départ de nombreuses routes scéniques, comme la UT 128 qui longe Arches Park et le Colorado et vous offre la possibilité de rouler au cœur d’un canyon, de sorties en 4×4, de sorties en rafting sur le Colorado. De nombreuses activités sont possibles sur Moab, qui comme Page , se trouve au cœur d’une concentration de parcs plus beaux les uns que les autres.

Les frontières ont réouvert depuis novembre dernier et le resteront, vraisemblablement pour 2022. Destination toujours très largement plébiscitée, on sent bien que ça vous démange de repartir sur les routes américaines. Mais vous hésitez encore ? Lequel choisir parmi nos 25 circuits proposés ? Pour vous aider, voici le TOP 5 des road trips incontournables (donc à faire au moins une fois) aux Etats-Unis.

1- Le « BEST OF THE WEST TOURS »

LE condensé des parcs nationaux de l’Ouest Américain, 19 jours répartis sur des étapes moyenne de 350km par jour, pour profiter au maximum de votre road trip ! Vous y découvrirez, entre autres:

  • Les villes de: Los Angeles, Las Vegas et San Francisco,
  • Les grand classiques des parcs américains: Grand Canyon, Monument Valley, Vallée de la Mort et Yosemite ainsi que Arches Park, Canyonland, Zion et Bryce Canyon (pour ne citer qu’eux),
  • Les moins connus: Capitol Reef, Joshua Tree National Park, Goblin State Park, Dead Horse Point, Alabama Hills…
  • Tronçons de la légendaire Route 66.

Les + AMT: un petit kilométrage pour profiter pleinement des merveilles de l’Ouest, la découverte de petits parcs d’état ou sites peu connus, une nuit au cœur la Vallée de la Mort et 2 nuits sur San Francisco en fin de séjour pour découvrir au mieux la plus européenne des villes américaines !

Prochain départ en formule accompagnée : du 14 Mai au 01 Juin 2022

2- Le « ROUTE 66 TOURS »

LA traversée mythique des USA en 16 jours ! Un parfum de nostalgie sur près de 4000km pour revivre les grandes heures de la « Mother Road » : le rêve pour tout motard !

  • Le véritable tracé de Chicago à Los Angeles,
  • Des étapes adaptés à un road trip moto,
  • Traversée de 7 états (vous découvriez pas loin de 14% du territoire américain en un seul voyage),
  • Une immersion totale dans une Amérique authentique,

Les + AMT: nuit possible dans un véritable motel des années 50, un guide amoureux de la 66 qui saura toujours vous remettre sur la « sixty-six » et vous faire partager tous ses secrets.

Prochain départ en formule accompagnée : du 16 Juin au 01 Juillet 2022

3- Le « ROUTE DU BLUES TOURS »

Road trip moto sur 15 jours, pour un voyage à travers le temps, aux racines de ce « blues » que l’on aime tant. Un itinéraire musical au départ de la Nouvelle Orléans pour suivre la migration de ces pionniers qui ont marqués l’histoire de la musique à travers le monde!

  • Respect du sens historique : Nouvelle Orleans -> Chicago,
  • Découverte des sites majeurs de la naissance de ce courant musical,
  • Deux autres routes légendaires : étape sur la mythique « Natchez Trace Parkway » et la fameuse « Route 66 »,
  • Soirées dans les meilleurs « juke joint », concert live quasiment chaque soir …

Les + AMT: visite possible dans les bayous, ou plantations créoles, vie nocturne incontournable à New Orleans (2 nuits), Memphis (2 nuits) pour vraiment vous imprégner de ce berceau de la musique américaine, tout comme à Nashville. Petit détour par la distillerie Jack Daniel’s, une culture riche emplie d’authenticité.

Prochain départ en formule accompagnée : du 24 Avril au 08 Mai 2022

4- Le « ROCKY MOUNTAIN TOURS »

Cap sur le Far West de l’ouest américain. Partez sur les traces de Buffalo Bill, Calamity Jane et autres grands noms légendaires qui ont marqué l’Histoire. Un itinéraire en 17 jours pour les amoureux des grands espaces et des routes sinueuses, en plein cœur des Rocheuses.

  • Parcs : Yellowstone, Rocky Mountain, Badlands et Grand Teton National Park,
  • Sans oublier le Mont Rushmore, le Crazy Horse Memorial ou encore le Devil’s Tower National Monument,
  • Des routes panoramiques à plus de 3700m d’altitude pour des points de vue à 360°,
  • Des villes datant de la ruée vers l’or encore dans le jus.

Les + AMT: nuits dans des hôtels historiques ayant vu passer les fines gâchettes de l’ouest, une nuit en plein cœur du paysage lunaire des Badlands et de superbes lacets, un must pour un biker.

Prochain départ en formule accompagnée : du 16 Juin au 02 Juillet 2022

5- Le « BLUE RIDGE TOURS »

Une découverte des Appalaches de la Virginie au Tennessee au travers des plus belles routes scéniques de l’ Est américain. Un retour au temps des pionniers et des premiers colons.

  • Appalaches : Skyline Drive, Blue Ridge Parkway, et la mythique Tail of the Dragon (318 courbes et virages sur 18 km!)
  • Parcs : Shenandoah National Park, Great Smoky Mountains National Park (parc le plus visité des USA),
  • Visite de la capitale américaine Washington, DC ainsi que de Nashville (capitale de la Country),
  • Halte à la légendaire distillerie Jack Daniel’s

Les + AMT: Plus de 1000 km sur les plus belles routes panoramiques de l’est, 2 nuits sur Washington & Nashville, étape en plein cœur du territoire indien Cherokee, sans oublier la musique qui vous accompagnera tout le long de votre voyage. Le tout en « hébergements atypiques » (biker ou intimiste :B&B / guest house ou encore historique).

Prochain départ en formule accompagnée : du 17 Septembre au 01 Octobre2022

En BONUS : NOS EVENTS

Incontestablement incontournable pour chaque motard(e), et donc hors catégorie (impossible de leur assigner une place) nos évènements sont une expérience en soit, au-delà de la zone géographique concernée. Voyager lors d’une concentration moto aux USA est une occasion unique de vivre un rassemblement, le plus fou, le plus intense qu’il ne vous sera jamais donné. Voici une liste non exhaustive (à étudier au moins 1 an avant le départ) à intégrer à vos road trip moto, ou même au cœur de votre voyage à moto :

  • Daytona Beach Bike Week :on vous en déjà largement parlé dans nos précédents articles (ici & ici), en Mars à combiner avec les plages & parcs de Floride.
  • Republic of Texas Motorcycle Rally, à Austin au début du mois de juin, l’occasion rêvé pour y aller lors de notre Texas Tours,
  • Laconia Motorcycle Week, (rappelez-vous notre article ici) mi-juin à Laconia dans le New Hampshire, d’ailleurs notre programme New England Tours y passe !
  • Sturgis Rally: (là encore on vous a déjà fait un article sur l’événement ici) deux formules en 14 ou 17 jours pour allier la découverte des plus beaux sites des Rocheuses et des Blacks Hills, à la folie de ce rassemblement hors normes! (début Août).
  • Las Vegas Bikefest comme son nom à l’indique à Las Vegas vers la fin septembre, à coupler avec n’importe lequel de nos circuits sur l’ouest américain!
  • Lone Star Rally, un autre rassemblement au Texas mais à Gavelston cette fois (début Novembre), c’est également une étape du Texas Tours.
  • Biketoberfest: si vous avez manqué le rassemblement de Mars, voilà une occasion de vous rattraper, également à Daytona à la mi-octobre.

Et voilà, vous êtes paré pour faire votre choix, même si bien sûr vous ne trouvez ici qu’un tout petit aperçu de ce que les USA peuvent offrir.  De nombreuses pépites, moins connues (donc potentiellement une fois les incontournables visités) peuvent être ajouter à votre liste: la Floride (Florida Tours), l’Alabama (Heart of Dixie Tours), la côte Est (Nouveau Monde Tours et New England tours), l’Oregon (Pacific Coast Tours)… Sans oublier nos dernières nouveautés, le Texas (Texas Tours), l’Arizona (Arizona tours) et la Géorgie (Great South Tours). Le tout à découvrir ou redécouvrir sur notre site! Evidemment, on vous le rappelle, notre force est d’être en mesure de pouvoir personnaliser l’intégralité de votre itinéraire, contactez-nous pour un devis gratuit.

Page est une étape presque incontournable dans un road trip moto au cœur de l’ouest américain. Un halte bienvenue qui vous permettra de découvrir plusieurs merveilles naturelles. Alors en route pour découvrir tout ce que cette ville a à offrir:

Si en soit la ville n’a pas grand intérêt, elle est surtout un point de départ parfait pour plusieurs sites à visiter ou bien faire une pause baignade dans les eaux du Colorado. L’un des plus grands attraits est notamment sa proximité avec le fameux Antelope Canyon! Mais si, vous savez, ce canyon étroit, on ne peut plus « instagramable » aux couleurs chatoyantes. C’est d’ailleurs le N°1 de ce guide:

1- Antelope Canyon

C’est en fait un « slot canyon », un canyon étroit qui s’est formé par le ruissèlement de l’eau. Formé de 2 parties: le « Upper » et le « Lower », le site n’est pas visitable par soi-même. Il est au cœur du territoire Navajo et est par conséquent géré par la tribu ( il ne fait donc pas parti du Pass « America is Beautiful »), vous serez donc obligatoirement accompagné par un guide Navajo. Il n’existe aucun tour permettant de visiter en même temps les deux canyons, il faudra donc prendre un billet pour chacun si vous souhaitez en faire la visite. Ils sont en même temps assez semblables et pourtant différents. Voici quelques indices pour faire votre choix:

Upper Antelope Canyon : plus facile d’accès et les parois sont plus larges (avis aux claustrophobe), ce qui permet aux rayons du soleil d’y pénétrer aux plus hautes heures de la journée. Ces rayons rendent la visite encore plus féérique. Par contre, c’est un cul de sac, vous serez donc obligés de revenir sur vos pas (et de croiser ceux qui ont fait la visite avant vous) pour sortir. Le meilleur moment pour le visiter est quand le soleil est au zénith mais ce sont forcément les horaires les recherchées et donc avec le plus de monde. Le mieux est donc de le visiter le matin dans les premiers tours. Prévoir environ 1h30 à 2h, l’approche du site se fait en 4X4 (Pour 2022, en raison des mesures sanitaires, le retour ne se fait plus à travers le canyon mais par des passerelles en extérieur, ainsi qu’une marche d’environ 1,2 km pour rejoindre les 4×4, prévoir donc un peu plus de temps ).

Lower Antelope Canyon : est un peu plus aventureux. Vous y descendez à l’aide d’échelles et d’escaliers en fer, fixés à la paroi. Les parois sont également plus étroites, donc pas de faisceau lumineux (ou très peu)… Mais il est également moins couru que l’Upper, la visite est donc un peu plus tranquille. La visite se fait en sens unique, vous rentrez d’un côté et ressortez de l’autre. Prévoyez environ 1h de visite, elle se fait directement à pied.

A noter: en cas de pluie, les sites sont fermés en raison de crues possibles.

Le site est très demandé, surtout en été, il est donc indispensable de réserver en avance votre visite. Et surtout, n’hésitez pas à nous demander de l’ajouter à votre road trip moto!

2- Horseshoe Bend

Est-il encore nécessaire de présenter le fer à cheval le plus célèbre des USA? Il est seulement à quelques minutes de Page, donc impossible de ne pas aller y faire un tour! Ce méandre du Colorado, à la forme évocatrice et aux eaux vertes émeraudes est un site splendide. A découvrir au plus haut de la journée (le soleil magnifiant la couleur du Colorado) ou bien au coucher du soleil pour le jeu de couleur.

Depuis avril 2019, il faut payer 10$ (par voiture et 5$ par moto) pour accéder au parking et au site. Une plateforme est maintenant aménagée pour vous protéger d’une chute dans le fleuve quelques 340m plus bas ! Elle se trouve au milieu du fer à cheval mais pour les plus aventureux, les autres abords ne sont pas protégés, histoire de garder un peu de sauvage dans ce site majestueux.

Attention, il est interdit de stationner au bord de la US-89, si le parking est complet, il vous faudra revenir plus tard.

3- Le Lac Powell

Formé par la construction du barrage de Glen Canyon, le lac Powell est une attraction en soi. Faisant presque 300 kilomètres de long pour 650km², c’est le deuxième lac artificiel du pays. On y compte pas moins de 96 canyons, des grottes, des ruines amérindiennes, des îles et des formations rocheuses, dont la plupart sont inaccessibles depuis la terre ferme comme par exemple, le Rainbow Bridge National Monument que l’on ne peut voir qu’après avoir fait 2h de bateau. Une des plus belles vues sur le lac se situe au Wahweap overlook.

Le lac fait parti du Glen Canyon National Recreation Area qui propose toutes sortes d’activités pour profiter de la zone: jet-ski, location de bateau, survol en avion, en l’hélicoptère… Bref une ribambelle d’activités qui permettent d’avoir de très belles de vues sur les abords du lac. Auxquelles vous pouvez ajouter la visite du barrage en lui-même. Pour 5$, vous embarquez pour une visite de 45 min qui vous permettra de descendre 160 m plus bas pour prendre conscience de la bête ! (c’est bien sûr gratuit pour le voir et rouler dessus).

Là encore, vous pouvez ajouter ces activités dès la réservation de votre road trip, n’hésitez pas à nous demander conseils !

Vous n’avez là que les principaux sites à découvrir quand vous séjournez à Page, si vous avez un peu plus de temps sur place vous pouvez également sortir des sentiers battus, il y a à quelques miles de là de nombreuses pépites, peu connues qui ne demandent qu’à être explorer …

Quoi qu’il en soit Page garde une position privilégiée dans un road trip dans l’ouest, la ville se trouve à : 2h de Monument Valley ou de Zion National Park / 2h30 du Grand Canyon, de Bryce Canyon National Park ou du Canyon de Chelly. Un halte toute trouvée donc au milieu de ces merveilles!